Vendanges de Pierre de Lune… Quand des utopistes rencontrent Bacchus

vendanges8

Comme nous, vous connaissez le Beaujolais. Comme nous, vous avez été parfois réticents lorsqu’il s’agissait d’en déguster le troisième jeudi de novembre. Mais connaissez-vous les Crus du Beaujolais ? Sans doute un peu, sur le papier. Les avez-vous dégustés ? Le 24 septembre dès 7h30, l’agence était dans les vignes de l’appellation Moulin à Vent pour une initiative étonnante.

Alors oui, nous avons vendangé ce même jour, et oui nous avons participé avec Pierre-Marie Chermette, producteur de beaujolais, au casse-croûte vigneron arrosé avec tempérance de sa cuvé les Griottes. Et oui ! nous sommes heureux d’apporter notre petite contribution à l’élaboration du Moulin à Vent de Pierre-Marie.

Mais le plus important réside dans l’histoire de cette parcelle de Gamay (cépage unique et emblématique de la région) flanquée sur un coteau à proximité du village de Fleurie.

Le Beaujolais a traversé il y a quelques années une période difficile de désaveu des consommateurs. Les producteurs de crus ont eux toujours su maintenir un cap dans lequel la qualité de la production est déterminante. Cependant, un bon nombre d’entre eux a été touché par cette crise qui fut parfois dramatique.

Organisés en GFA et sous l’impulsion de Pierre-Marie Chermette, une quinzaine d’utopistes forcenés, ceux-là mêmes qui étaient présents pour la vendange de la dite parcelle, ont fait leurs fonds de poche pour permettre l’acquisition d’une parcelle de 6000 m2 voisine des vignes de Pierre-Marie.

Plus de cohérence dans la conduite de la vigne, plus de respect de cette dernière et surtout l’assurance du maintien de ces parcelles en tant que telles, voici ce qui a présidé à la volonté du petit groupe à se rassembler autour du projet… et d’un verre.

Dans la vie c’est monsieur, docteur, maitre… ici c’était Pierre-Guy, René, Pierre Marie… ce jour là nous étions tous vendangeurs et c’est très bien ainsi (pour paraphraser Rudyard Kipling). L’agence a passé un bon moment à voir ces néophytes courber l’échine comme de vrais vendangeurs et aux dires du vigneron, le travail a été bien fait et la vendange de qualité.

Alors on pourra certes qualifier le petit groupuscule de bobo et nous ne nous sommes pas gênés pour le faire. Il ne reste pas moins vrai que de cette belle utopie naitra un Moulin à Vent de qualité baptisé Pierre de lune, vinifié par Pierre-Marie Chermette dans le respect des grandes traditions des vignerons du Beaujolais. Et la petite parcelle qui méritait d’être sauvée l’a vraiment été par cette initiative originale.

Les crus de Beaujolais à déguster absolument et en toute modération :

BrouillyChiroublesChénas, Côte de Brouilly, FleurieJuliénasMorgonMoulin-à-VentRégniéSaint-Amour.

 

Les vins de Pierre-Marie Chermette

http://www.chermette.fr/

 

NDLR : Les primeurs se refont progressivement une santé et certains producteurs font un travail remarquable depuis quelques années sur ces vins fruités et faciles à boire (avec modération et en toute convivialité). Donnez-leur une seconde chance J !