Minoterie Boiron

Le groupement Petits Moulins de France,
plutôt bien accompagné que seul

La notion de groupement dans les filières alimentaires est une façon pour les entreprises adhérentes d’apporter une réponse marché face aux entreprises industrielles structurées au plan commercial et marketing.

Nous retrouvons la notion de groupement dans d’autres univers que ceux de l’aliment. Dans le pneumatique avec Point S, dans le sport avec Techniciens du sport, mais aussi dans la meunerie avec notamment Petits Moulins de France. Mais à chaque fois les valeurs fondatrices sont les mêmes. En fer de lance, la notion d’indépendance émerge et constitue une pierre angulaire qui met tout le monde d’accord. L’union faisant la force, le respect de l’indépendant est ce qui permet à l’édifice de tenir dans le temps.

Dans un univers ayant tendance à se concentrer, la meunerie présente, pour schématiser, 2 modèles. La grande meunerie Française qui approvisionne autant l’industrie boulangère que la boulangerie artisanale et la petite meunerie qui approvisionne essentiellement voire exclusivement la boulangerie artisanale garante du savoir-faire boulanger.

La notion de groupement telle que pratiquée dans le Groupement Petits Moulins de France, permet à 60 moulins indépendants d’exister sur un marché en visitant par an 12 000 boulangers. Indépendant dans son commerce et sa gestion d’entreprise, chaque moulin met son image à la disposition de l’autre en cumulant des savoir-faire régionaux spécifiques.

Il était devenu nécessaire de globaliser des offres plurielles au sein d’une approche de communication. Car très souvent, dans les groupements professionnels comme Petits Moulins de France, la communication est un élément central dans la politique d’animation d’un réseau.

Financer par un principe de cotisation et de centrale d’achat, le groupement est une opportunité en matière de communication que chaque adhérent peut saisir à part variable. La liberté n’ayant pas de prix dans le groupement, chaque chef d’entreprise reste maître de son destin et décisionnaire pour son entreprise dans le respect de l’intérêt collectif.

Ceci n’excluant cependant pas, bien au contraire, la mutualisation. Les choses ne devenant par ailleurs individuellement possibles que parce que leur principe aura été mutualisé auparavant. C’est d’ailleurs le cas de la mission de la terre entière qui apporte un service d’aide à la maitrise d’œuvre et au développement de plateformes de communication et de moyens mis à la disposition de tous.

Petits Moulins de France

L’accompagnement de l’agence pour Petits Moulins de France :

  • animation de réseau
  • montage de partenariat
  • plateforme de communication
  • développement de supports