Les nouveaux jours du beaujolais nouveau sont arrivés !

Le troisième jeudi de novembre, dans notre bonne vieille ville de Lyon (car nous sommes Lyonnais), coule depuis 4 siècles un troisième fleuve. Le Rhône et la Saône auront effectivement pour quelques jours un affluent étonnant mais naturel, le Beaujolais. Alors bien sûr, nous entendons déjà les sarcasmes et même les comprenons. Concernant le Beaujolais nouveau, les critiques vont bon train et parfois pour de bonnes raisons. Seulement voilà, les choses changent et nous aimerions aujourd’hui vous donner envie de renouer avec un vin primeur qui mérite toute votre attention. Il n’aura plus le goût de fraise ou de banane mais aura le bon goût d’être un vrai vin, honnête et franc. Un travail respectable de vignerons sincères comme on les aime à l’agence.

Article sur le beaujolais nouveau avec Frédéric Blanc, La Cave d'or à Lyon

C’est chez Frédéric Blanc, de la Cave d’Or, que nous avons été réconciliés définitivement avec notre troisième fleuve. Fred est un caviste qui fait bien le job. Installé à côté de l’agence depuis 10 ans, il travaille bien entendu les crus de Beaujolais, mais aussi le Nouveau… L’enfant terrible du terroir Beaujolais, indissociable de la culture Lyonnaise.

Le p’tit Nouveau ne représente plus, d’après les dires de Fred, les volumes connus par le passé. Mais la qualité, la valeur a en revanche considérablement progressé.

« C’est frais, c’est bon, mais que c’est bon » déclare t-il avec de grands gestes qui donnent envie de goûter.

A la Cave d’Or, Fred propose le travail de 3 vignerons et donc des vins très différents. Avoir le choix entre 3 Beaujolais Nouveaux, c’est déjà là une grande nouveauté qui fait la démonstration que les choses ont évolué. Il n’y a pas si longtemps (nous étions encore étudiants et c’était hier) on goûtait « du Beaujolais Nouveau », c’était presque générique et parfois même périlleux.

Maintenant, le choix montre qu’il y a des différences, des subtilités, des styles et que le respect de la vigne, du métier et des consommateurs est là et c’est très bien ainsi.

L’événement n’est plus dans « le boire » mais dans la découverte, le comparatif, le plaisir de se balader d’un domaine à l’autre, d’aller à la rencontre de professionnels sensés et généreux qui redorent le blason d’un terroir, d’une ville, d’un vin.A lors merci à eux de nous redonner cette fierté d’être Lyonnais (même si le Beaujolais n’est pas Lyon). Nous, à la terre entière, nous sommes plutôt heureux de renouer avec notre « lyonnaisitude ». Et de vous dire : « vous ne verrez plus, vous ne goûterez plus le Beaujolais Nouveau comme avant ».

Ce qui est nouveau et même si cela fut enclenché il y a quelques années déjà, ce n’est pas le millésime… Pas que, mais surtout l’amour d’un esprit retrouvé et promu par de bons pros, comme Fred. Notre ville, c’est avant tout un esprit. Secrète, discrète, travailleuse comme une Mère Lyonnaise qui a dû se mettre au travail avec la disparition progressive des Canuts, elle a longtemps traboulée, errant parfois dans la facilité.

Le Beaujolais Nouveau en est peut être l’illustration. Mais là, foi de Lyonnais, le travail a porté ses fruits. Si vous passez à Lyon, passez à l’agence, on ira chez Fred et il vous parlera, dégustation à l’appui, du travail d’Eric Bettant, Renaud Bodillard et de Xavier Benier, rythmé par des : « Mais que c’est bon, mais que c’est bon ».

Et si vous restez un peu, prolongez la soirée dans un vrai Bouchon Lyonnais. Et comme dirait un ami styliste culinaire : « Ah ça, à Lyon des Bouchons…y’en a…Mais des bons ?… Ça, des bons, ça se mérite ».

Il y a en a de très très bons….mais chut, puisqu’on vous a dit que nous sommes des gens secrets… Lyon est la ville où les belles pierres sont cachées…

La sélection de la Cave d’Or par Fred :

« Un vrai primeur. Du gamay, du fruit, des arômes de bonbons anglais, de la buvabilité et encore du gamay. »

  •  Beaujolais Villages Nouveau 2016
    « Domaine du P’tit Bellevue »
    AOP Beaujolais Villages
    Michèle, Renaud et André Bodillard à Villié-Morgon
    http://www.vignoblesbodillard.com/

« Travail de Renaud sur ces vignes en culture Biologique, un travail en nature (minimum d’intervention technique), de la concentration avec une belle fraicheur. »

  • Beaujolais Villages Nouveau 2016
    AOP Beaujolais Villages
    Xavier Benier à Saint-Julien

« Des veilles vignes, des arômes de fruits des bois tout en conservant une légère acidité, on est déjà en présence d’un vin abouti à redécouvrir sur le printemps. »